Vannerie TresVie : histoires et gestes

 

 

Hugues-mircea Paillet vous encourage avec TresVie à vous découvrir à travers la vannerie d'osier.
Hugues-mircea Paillet vous encourage avec TresVie à vous découvrir à travers la vannerie d’osier.

 

 

 

A travers les gestes de vannerie,

TresVie vous emmène à vivre l’histoire de ses rythmes :

 

 

un livre vivant s’ouvre à vous!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le cœur vous en dit, tentez l’aventure :

 

c’est vous découvrir un brin dans le «van»,

en rejoignant une joyeuse cession,

physique ou virtuelle

afin de soulever le voile de ce métier quasi oublié.

 

 

 

 

 

 

 

Un brin d’histoire :

 

Pendant des siècles cette vocation a tissé le cœur de nos contées rurales.

 

Née au sein de lieux de patience, amenée de mains d’hommes sages

en ligne directe des lois de la création du vivant en tout.

 

C’est recentrer l’homme
au cœur de ce mystère qu’est celui de tisser,
de tresser,
de façonner de ses mains

cette noble matière que sont ces brins
issus de terre
et portés en lumière
au ciel de nos créations.

 

De mains de maître,
conseils avisés,
méthodes variées adaptées à chacune de vos questions,
et supports pédagogiques riches de vos expériences :

 

nous vous guiderons de la nature au panier dans un vrombissement de structure.

 

 

 

Rythme de votre création :

 

 

 

 

 

 

Hugues-mircea Paillet vous encourage avec TresVie à vous découvrir à travers le tressage d'osier.
Hugues-mircea Paillet vous encourage avec TresVie à vous découvrir à travers le tressage d’osier.

 

 

 

 

 

 

Je vous propose d’entamer pas à pas votre création humaine :

 

 

 

 

du mariage de 2 brins,
à la gestation
avant l’accouchement
pour donner forme au fond de vos rêves, à la base,

puis en posant les fondations de votre structure.

 

 

 

Le corps :

 

Enfin, nous voilà prêt à lever les amarres vers la pleine mer de votre être debout :

dresser sa charpente -ses montants- , traits d’union tendus vers le ciel.

Dans le cadre de cet épanouissement, deux ceintures – les torches

viendront chastement modeler la forme de l’œuvre,

la première «pelvienne» – de base – nourrira l’élan de la promesse d’une juste mesure ;

la dernière, la scapulaire – du haut – fermera l’ouverture au seuil du “bord” :

elle sera ferme et forte comme la marée montante.

 

Sa respiration :

 

TresVie au tressage de la cloture d'unn panier
TresVie au tressage de la cloture d’unn panier sauvage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre celles-ci vient s’épanouir les sentiments et émotions de la création,

l’expression même de notre individu qui s’épanche, qui s’émeut, qui dresse sa silhouette haute en couleur.

Qu’elle soit «trace» ou clôture franche,

cette respiration est toujours ressentie comme un soulagement,

une expiration autour des deux retenues que sont donc les torches.

 

 

 

 

 

Le bord :

 

TresVie-Le bord du crocane à éplucher
TresVie-Le bord du crocane à éplucher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrive alors l’heure du couronnement,

le sommet de l’iceberg – la tête – le bord de l’ouvrage.

 

Faites encore à votre mesure, toujours à votre rythme,

vous choisirez la coupe de «circonstance», à 2, 3, 4, 5 voire 6 derrière 1 ou 2 montants et encore debout ou couchée,

la bordure n’a simplement pas fini de vous étonner.

Mais, ne vous y prenez pas la tête, laissez couler, c’est une valse.

 

 

L’élan peut continuer,

vous avez aussi à cœur de donner des ailes à la création – ses bras -sa anse.

Elle est le geste final qui encore rassemble, arche de l’alliance terre-ciel.

 

 

 

Que chacun laisse ces images résonner en lui :

lors de l’expérience pratique, elles se vivront dans tout l’être.

 

 

Osez vous rencontrer par la vannerie d’osier :

une porte qui s’ouvre sur un nouveau monde de création.

 

 

Je suis toujours à votre disposition afin de répondre aux questions qui jailliraient de ces suggestions.

 

 

 

Contact :
TresVie
Hugues-mircea Paillet,
la pièce 05300 Eourres

Tél. 04 92 54 00 13 / 06 62 31 23 56
Mail: contact@tresvie.fr